CYANOBACTÉRIES - LENTILLES – ALGUES

Solution écologique pour préserver l’état naturel d’un bassin ou plan d’eau

Le procédé que je préconise a comme objectif principal d’éviter les situations d’eutrophisation en apportant une dose constante et prolongée d’oxygène au milieu aquatique.

L’un des problèmes actuels les plus évidant au niveau des plans d’eau est celui de l’excès de charges en nutriments et en contaminants de tous genres.

L’équilibre naturel du bassin est alors chamboulé par la quantité importante de résidus organiques et anthropogéniques. Les processus naturels de décontamination du bassin sont insuffisants pour éliminer ces surcharges et les problèmes s’ensuivent. Notamment, un résultat dramatique est celui de l’eutrophisation du plan d’eau. Dans cet état, un bassin naturel ne sera plus un milieu adéquat pour une partie importante de la faune aquatique car la faible concentration d’oxygène crée des problèmes au niveau de la reproduction et de la survie de celle-ci. Si le problème d’eutrophisation est extrême, des morts massives de poissons seront observées.

La surcharge de matière organique et de nutriment apporte un autre problème important : la prolifération de bactéries nocives.

Les cyanobactéries, ou algues bleue-vert, se prolifèrent en fleuraisons massives lorsque le taux de nutriments dans l’eau dépasse un certain niveau critique et que le temps est ensoleillé. La mort de ces bactéries entraîne la libération de toxines qui peuvent être néfastes et même dangereuses.

De plus, le pH de l’eau est constamment en déséquilibre dû au manque de biodiversité des micros organismes aérobies, garant d’une autorégulation de ce dernier.

Une solution ingénieuse repose dans le procédé d’oxygénation de plans d’eau avec un procédé breveté. Sommairement, celui-ci a comme objectif d’apporter une source nouvelle d’oxygène naturel au plan d’eau. De plus, la synergie qui s’installe entre les différents éléments du procédé entraînera une multitude de bénéfices : éclaircissement du plan d’eau, ralentissement de la prolifération d’algues néfastes (algues boueuses, fleur d’eau) et de cyanobactéries (algues bleue-vert), rééquilibre de l’écosystème, etc.

Parmi les outils utilisés lors du procédé, on retrouve principalement un support minéral micronisé, spécialement énergisé par des techniques de mémorisation à la fine pointe de la technologie. Celui-ci joue une multitude de rôles dans le procédé : floculant, support catalytique, grande affinité pour l’oxygène dissous, etc.

Solution écologique pour préserver l’état naturel d’un bassin ou plan d’eau

Le procédé que je préconise a comme objectif principal d’éviter les situations d’eutrophisation en apportant une dose constante et prolongée d’oxygène au milieu aquatique.

L’un des problèmes actuels les plus évidant au niveau des plans d’eau est celui de l’excès de charges en nutriments et en contaminants de tous genres.

L’équilibre naturel du bassin est alors chamboulé par la quantité importante de résidus organiques et anthropogéniques. Les processus naturels de décontamination du bassin sont insuffisants pour éliminer ces surcharges et les problèmes s’ensuivent. Notamment, un résultat dramatique est celui de l’eutrophisation du plan d’eau. Dans cet état, un bassin naturel ne sera plus un milieu adéquat pour une partie importante de la faune aquatique car la faible concentration d’oxygène crée des problèmes au niveau de la reproduction et de la survie de celle-ci. Si le problème d’eutrophisation est extrême, des morts massives de poissons seront observées.

D’autre part et pour certain cas de plus grande problématique, l’apport d’un peroxyde d’hydrogène propre (H2O2) de haute concentration, biodégradable, stabilisé de façon unique afin que son action oxydative soit prolongée et sécuritaire pour la faune aquatique. Il est important de préciser que tous les produits utilisés lors du procédé sont sécuritaires pour la faune aquatique et l’environnement. Aucuns résidus ou produits secondaires sont nocifs ou toxiques, apportant ainsi une solution parfaitement écologique pour préserver l’état immaculé du bassin.De façon plus concrète, ce procédé fonctionne en utilisant la synergie entre ses différents éléments pour ramener le plan d’eau à un équilibre naturel et sain. Grâce à son pouvoir oxydatif important, le peroxyde d’hydrogène (H2O2) peut détruire une partie des liaisons moléculaires présentes dans la matière organique résiduelle (résidus végétaux, substances humiques, etc.). Cette dégradation partielle de la matière organique la rendra plus apte à être consommée par les communautés microbiennes naturellement présentes, évitant l’accumulation de détritus dans le bassin. D’autre part, l’utilisation du peroxyde d’hydrogène apporte une source nouvelle d’oxygène au milieu aquatique puisque la dégradation de cette molécule (H2O2) donne de l’eau (H2O) et de l’oxygène (O2).La stabilité du peroxyde (H2O2) est un élément clé de son efficacité en milieu naturel, puisque nous voulons un peroxyde qui aura un effet prolongé. Avec cette stabilité, la demi-vie du peroxyde d’hydrogène (H2O2) se situe entre 10 et 21 jours dans une eau relativement propre et près d’une semaine dans une eau souillée.L’élément d’importance du procédé, le support minéral micronisé, possède plusieurs outils naturels pour nettoyer la colonne d’eau. Grâce à sa très faible taille particulaire et sa porosité importante, la surface de contact de ces particules minérales est énorme.Chaque particule agit comme une petite éponge pour les résidus organiques dissous dans l’eau. De cette façon, le support minéral peut faire floculer les substances dissoutes jusqu’au fond du bassin et de ce fait, éclaircir le plan d’eau (diminution importante de la turbidité). Cette action de floculation coupe directement à la source la nourriture des bactéries nuisibles en suspension telles les cyanobactéries, éliminant ainsi une partie des risques de floraison massive (communément appelés blooms).Par ailleurs, une eau plus claire permet aux rayons UV du soleil de pénétrer plus profondément dans le lac. En premier, ces rayons UV dégraderont une somme importante de molécules organiques récalcitrantes, un processus naturel d’auto nettoyage et en second lieu, ils auront un effet d’hyper-oxydation sur le plan d’eau.

Les molécules de peroxyde d’hydrogène (H2O2) sont retrouvées naturellement dans les milieux aquatiques et leur formation est présumée provenir de l’action des rayons UV sur les molécules d’eau (H2O). Un exemple frappant de la synergie existante entre les différents éléments de la nature et du procédé que je commercialise.En plus d’éclaircir le plan d’eau et d’agir comme floculant, le support minéral possède une foule de groupements fonctionnels qui ont une grande affinité pour la molécule d’oxygène. De ce fait même, chaque particule minérale pouvant accueillir des molécules d’oxygène à sa surface, la charge maximale d’oxygène que peut contenir le plan d’eau sera démultipliée.L’amélioration de la charge en oxygène n’a pas seulement l’avantage d’éliminer le problème d’eutrophisation; les souches microbiennes aérobies qui utilisent l’oxygène sont capables de consommer la matière organique et les nutriments beaucoup plus rapidement que les souches anaérobiques. Les débris sont donc recyclés plus rapidement et n’ont pas la chance de s’accumuler afin de servir de source énergétique pour les blooms de cyanobactéries ou encore de source nutritive pour toutes autres algues nuisibles et pathogènes.Ce concept de micro oxygénation par mémorisation du milieu aquatique 100% écologique s’avère efficace pour tous les types de bassins, étangs, lacs et grands réservoirs d’eau. Il a pour objectif de préserver l’eau et d’éviter les situations d’eutrophisation ou de stagnation de ceux-ci en apportant une dose constante et prolongée d’oxygène. Il apportera également les bénéfices suivants :

  • Élimination des odeurs de putréfaction ;

  • Stimulation naturelle des communautés bactériennes aérobies saines ;

  • Accélération de la décomposition des détritus organiques (substances humiques, résidus végétaux, etc.);

  • Clarification de l’eau afin de permettre aux rayons UV du soleil d’y pénétrer (un élément naturel important dans le rééquilibre d’un plan d’eau);

  • Éviter la prolifération d’algues nuisibles de types fleur d’eau, algues boueuses filamenteuses et cyanobactéries (algues bleues-verts);

  • Créer un milieu aquatique non favorable au développement de pathogènes connus.

  • Avoir une eau de qualité supérieur et minimiser toutes dérives sanitaires ;

  • Préserver l’état original et naturel du plan d’eau.

Ce procédé offre à l’industrie une gamme complète de produits et des techniques adaptés à tous vos besoins en entretien pour tous les milieux d’origine naturelle ou artificielle et ce, pour tous les domaines.

IL est conçu pour maintenir l’eau des bassins de 25 000 m2 et moins en aérobiose, un milieu non favorable au développement des algues nuisibles et des mauvaises odeurs causés par le phénomène de putréfaction dû à la stagnation. Il est favorable au bon développement de la flore aquatique saine et il procure une eau naturelle, parfaitement limpide.

Étangs & Bassins Réserves d’eau d’irrigation de terrains de Golfs

L’eau est le premier aliment de base. Elle représente le 2/3 (près de 70%) de la ration alimentaire des plantes et sa qualité est primordiale afin d’obtenir les meilleurs rendements en minimisant toutes dérives sanitaires. Elle a donc une grande influence sur les pathologies et les performances agronomiques de votre terrain. Préserver une bonne qualité de l’eau d’irrigation se révélera un atout majeur pour votre terrain.

Le milieu terrain/sol est un composé très complexe qui sert de milieu de vie pour une multitude de microorganismes importants qui travaillent pour vous 24 heures sur 24.

Ce n’est pas qu’un vulgaire support !

Il est donc très important de respecter son hygiène et ça commence avec celle de l’eau qui l’hydrate.

De mauvaises conditions hygiéniques de votre bassin d’irrigation vous mènera tôt ou tard à des problèmes de santé de votre terrain, y compris du gazon qui y pousse

Une eau de mauvaise qualité physique crée des blocages importants dans le sol de vos parcours de jeu ce qui cause par le fait même des problèmes chroniques. Ce n’est donc pas nécessaire, en plus du stress de la tonte et du piétinement répétitif, de réhydrater le sol et ses surfaces gazonnées avec une eau souillée, physiquement déséquilibrée, affligée d’un pH trop acide ou basique, remplie de pathogènes, métaux lourds et d’éléments polluants tel le sodium et en plus, mal odorante.

La meilleure façon de faire est la prévention et je vous propose des solutions efficaces afin de préserver la qualité de l’eau dans vos bassins et étangs qui servent aux besoins en irrigation, ainsi que pour l’amélioration esthétique de vos étangs en général qui sont parties prenantes du parcours de jeu.

Le procédé d’oxygénation des étangs de golfs, bassins et réservoirs servant aux besoins en eau d’irrigation a pour objectif de préserver l’eau de ceux-ci et d’éviter les situations d’eutrophisation en apportant une dose constante et prolongée d’oxygène, garant d’une qualité d’eau supérieure.

Ce concept 100% écologique d’hyper oxygénation du milieu aquatique apporte les bénéfices suivants :

  • Combattre l’eutrophisation et la stagnation du bassin ;

  • Élimination des odeurs de putréfaction ;

  • Stimulation naturelle des communautés bactériennes aérobies saines ;

  • Accélérer la décomposition des détritus organiques (substances humiques, résidus végétaux, etc.);

  • Éclaircir l’eau afin de permettre aux rayons UV du soleil d’y pénétrer et de nettoyer;

  • Contrôler la prolifération d’algues nuisibles de types fleur d’eau, algues boueuses et cyanobactéries (algues bleues-verts);

  • Avoir une eau d’irrigation de première qualité pour votre terrain ;

  • Éviter les blocages et la pousse de mousses et d’algues sur les surfaces gazonnées ;

  • Préserver vos équipements et canalisations d’irrigation ;

  • Éviter la contamination du sol par l’eau souillée et déséquilibrée ;

  • Minimiser les dérives sanitaires de votre terrain ;

  • Prévenir la mortalité des poissons et toutes vies aquatiques que composent vos étangs.

N’hésitez pas à communiquer avec moi pour une évaluation de vos besoins afin de valoriser les milieux terrestres et aquatiques de votre parcourt de golf ou autres projets tout en respectant les principes du développement durable et du respect de l’environnement

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square